AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début d'une mission... raté.

Aller en bas 
AuteurMessage
Welhing
Hybride
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 02/05/2009

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de Primes
Niveau:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Le début d'une mission... raté.   Lun 4 Mai - 9:03

La nature gardait en mémoire la pluie de la nuit. Bien que le soleil ne s'était levé que depuis quelques heures, les créatures forestières étaient déjà affairées. Il n'avait pas plu pendant plus de deux semaines, aussi tous les organismes faisaient des réserves pour pouvoir tenir, si une autre sécheresse menaçait. On pouvait apercevoir çà et là, quelques myriades d'insectes allant et venant, des rongeurs se régalant des multiples escargots, des chenilles avançant paisiblement sur les feuillages mouillés. Il y avait même, cette araignée, là... Une grosse araignée, ne craignant rien ni personne. Ses huit yeux surveillant tout aux alentours, ses huit pattes tranchantes se jouant de ses adversaires... Elle aurait pu devenir maîtresse de la basse forêt, si … Elle n'avait pas été violemment écrasée par la chaussure d'un hybride passant par là.

Cet hybride se nommait Welhing et, pour comprendre la raison de sa présence dans un lieu si … humide ? … Il fallait revenir quelques jours en arrière... Voyez-vous, lorsque les nains cherchent à engager un chasseur de prime, cela ne reste pas un mystère. Et les chasseurs de prime, lorsqu'ils apprennent que les nains souhaitent engager l'un d'eux, font tout pour être celui qui sera engagé. Car, les nains, c'est bien connu, ont les poches pleines d'or. C'est donc en mission pour un nain que Welhing parcourait la forêt, une ancienne carte à la main.

Selon la légende, la forêt de l'Arak avait été plantée pile au dessus de l'entrée de la cité naine, par un puissant mage elfe n'aspirant qu'à taquiner ses lointains cousins. Malgré tout, cette taquinerie survécu au temps et, des centaines d'années plus tard, cette forêt avait grandi et il était maintenant trop tard pour déjouer le sortilège. Cependant, le nain en question souhaitait, allez savoir pourquoi, retrouver l'Arbre Premier. C'était une mission on ne peut plus ennuyeuse, mais qu'est ce qu'elle était bien payée...

Welhing avançait souplement, ne faisant que très peu de bruit. Il observait la nature plus que sa carte, bien qu'il gardait constamment à l'esprit sa mission. Parvenu dans une petite clairière il reporta son attention à la carte et ne comprit pas... L'arbre aurait dû se trouver là, or il y avait tout, sauf un arbre, au milieu de la clairière. Il observa attentivement la carte et, d'un coup... Éclata de rire. Il la tenait à l'envers. Il allait reprendre son chemin quand, soudain, il se sentit épié. Tous ses sens en alerte, il inspecta les alentours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian SanPourpre
Vampire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 28
Date d'inscription : 15/06/2008

Feuille de personnage
Métier:
Niveau:
2/15  (2/15)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le début d'une mission... raté.   Lun 4 Mai - 21:27



    Il faisait beau, merveilleusement beau et les petits oiseaux chantaient un peu partout dans les arbres de cette foutue forêt… Quoi qu’il en soit sur l’un de ses arbres feuillus de la forêt de l’Arak trônait un étrange oiseau dont le plumage n’avait rien de commun, tout comme sa taille. Mais ce plumage hors du commun était tout de même d’une rare beauté, une rare beauté qui dormait adossait étrangement au tronc d’arbre. Quiconque l’aurait alors vu ainsi dans son arbre se serait alors demandé si cette chose était réellement humaine tant elle semblait faire corps avec l’arbre…
    Mais cette chose n’était pas humaine, cette chose c’était simplement Jillian Sanpourpre qui n’avait rien trouvé de mieux qu’un arbre pour faire sa petite sieste. Une petite sieste qui s’était éternisait en une nuit mais qui avait été bien réparatrice, et qu’il avait achevé en un bâillement sonore, puis il s’était rendu compte qu’il n’était pas sur le sol ferme mais bel et bien en l’air.
    Non, il n’en avait pas le moindre souvenir ?! Pourquoi ça ?! Et bien peut être tout simplement parce qu’il avait un peu trop bu, sa nouvelle passion pour l’épicurisme semblait bien avoir d’étranges répercutions sur sa façon d’agir. Ainsi boire en compagnie des nains en jouant les gentils petits vampires avait été une véritable petite partie de plaisir pour ce pauvre vieillard.

    Se décrochant de son arbre, il dégringola au bas de celui ci sans aucune parcelle de grâce que lui conférait son soit disant sang vampire. Les fesses par dessus sa tête on pouvait tout simplement dire que la scène était terriblement grotesque, et quiconque passant pas là, cette fois si ce serait certainement dit qu’il s’agissait d’un badaud qui n’avait pas encore fini de cuver son vin, et il n’aurait pas été très loin de la vérité.
    Mais on était donc passait cet être si respectable qu’avait été Jillian Sanpourpre du temps où il régnait encore sur les milices de Banos ?! Et bien on en savait rien, mais une chose était certaine, c’est qu’à ce moment là, il n’était absolument pas sur place… Encore fallait il croire qu’il existait encore en cette personne si exubérante une telle conscience…

    Quoi qu’il en soit, celui ci venait enfin de se redresser, et chassait les feuilles mortes de ses longs cheveux roux , avant de se mettre à épousseter ses vêtements qui ne se muet pas du tout avec le décors forestier…

    « Allez Jilli, c’est parti ! »

    Et le dénommé Jilli, sa démarche particulière et ses manières qui l’étaient tout autant venait de reprendre sa route. Il fallait bien qu’il sorte un jour de cette petite foret de rien du tout, non ?! La compagnie des nains était bonne, surtout quand il y avait de la bière dans la chopine… Ce n’était pas non plus qu’il ne voulait pas abusé, s’il avait voulut abuser d’eux rien ne l’en aurait empêcher, mais s’était surtout que ce peuple devenait rapidement assez ennuyeux et il n’avait pas vraiment envie de se retrouver confronter à l’ennui…
    Pauvre Jillian ?! Non, bien sur que non, celui ci était plutôt d’humeur joyeuse, l’alcool qui coulait dans ses veines n’y était certainement pas pour rien, mais il continuait de marcher. Marcher Gaiement jusqu’à ce qu’il arrive à une petite clairière… Il pensa pendant quelque seconde qu’il était sortit de la forêt mais ce n’était pas du tout le cas… Et alors qu’il regardait aux alouettes, comme il en avait l’habitude, il ne vit pas la motte de terre accumulée par une taupe et il s’y prit les pieds, s’étalant ainsi de tout son long sur le sol.
    Cela faisait pas moins de deux fois qu’il embrassait le sol en une matinée peu avancée… Mais dans sa chute il put tout de même remarquer du mouvement un peu plus loin… Tapit dans l’herbe il observait en faisant le moins de bruits possibles, ce qui équivalait dans son état à la charge d’une troupeau de sanglier, mais bon sang ce qu’il s’en fichait, et toujours tapit dans sa touffe d’herbe encore humide de la rosée il regardait le jeune homme qui se trouvait un peu plus loin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welhing
Hybride
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 02/05/2009

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de Primes
Niveau:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le début d'une mission... raté.   Mar 5 Mai - 20:46

Il inspecta les alentours … C'était beaucoup dire. Disons plutôt qu'il regarda de manière rapide si quelque chose d'hostile était tapis à l'ombre d'un arbre. Alors qu'il s'apprêtait à reprendre l'observation de sa carte, cette fois dans le bon sens, du moins il l'espérait, une couleur inhabituelle attira son regard et il s'avança. Welhing tomba nez à nez -pied à nez serait l'expression exacte, si toutefois elle existait- avec un... Une... Était-ce une ou un humain et, tout d'abord, était-ce un humain tout court. Après une rapide observation de l'inconnu, Welhing décréta que ce dernier était un vampire. Que faisait-il ici, pourquoi se terrait-il derrière une minuscule touffe d'herbe ? Pensait-il vraiment que Welhing ne le voyait pas ?...

Welhing tenait à sa vie au moins autant qu'à sa première dent de lait, tombée quelques années plus tôt. C'est à dire pas du tout. Cela ne veut pas dire qu'il voulait mourir, non, seulement il estimait que s'il devait mourir, il mourait. Cet état d'esprit l'avait conduit maintes fois à accepter et effectuer des missions très dangereuses, mais terriblement plus amusantes que les autres. De même, il n'apportait que peu d'attention aux choses qui étaient, ou pas, conseillées de faire. Peu avant, lors d'une mission en montagne, il avait crié à son compagnon de lui passer l'eau, déclenchant ainsi une avalanche. Plus tard, alors qu'il devait ramener quelques œufs de griffons, il avait éternué bruyamment, comme à son habitude, en plein milieu du repère de ces derniers... La liste des gaffes de l'hybride s'allongeait de mission en mission, mais il n'y prenait pas garde. L'important n'était pas que la mission soit un succès ?

Ce jour la, la vue de cet être, caché tant bien que mal derrière une ridicule motte de terre l'amusait, et il décréta, en se basant sur rien, qu'il n'avait pas à craindre le nouveau venu. Aussi, il s'approcha d'un pas posé de ce dernier et s'accroupit à ses cotés. Il resta ainsi quelques secondes... Puis se releva en affirmant.


« - Pour ma part, je préfère admirer la clairière debout qu'assis. »

Welhing n'avait pas de rêve à proprement parler. Il était riche, plus riche que la plupart des honnêtes gens de ce pays, pourtant son apparence ne le laissait pas paraître. Il ne dépensait que le strict minimum, pourtant certaines des missions qu'il avait accomplies auraient pu lui donner de quoi vivre dans une auberge de bonne enseigne, pendant plusieurs semaines... Mais non, Welhing aspirait à autre chose... Il avait dû, il y a de cela deux ans, rapporter à un Drow trois œufs d'oiseau. Il ignorait tout de leur nature, mais les œufs étaient oranges, ce qui les rendait identifiables au premier regard. Sa tâche accomplie, il voulu savoir à quoi ressemblaient les oiseaux une fois éclos. C'est alors qu'il connu l'existence de cette variété d'aigle, si rare que la valeur d'un seul œuf dépassait de loin ce qu'un homme normal gagne durant la moitié de sa vie. Il s'était alors mis en tête de posséder un tel animal. Il aurait bientôt assez … Si toutefois il arrivait à lire cette satanée carte !!!

Oubliant totalement la présence de l'autre vampire, il tourna et retourna la carte dans ses mains... Ce n'était pas possible. Quoi qu'il fasse cette clairière se trouvait toujours au même endroit. Qu'il la prenne dans un sens ou dans l'autre, l'endroit où il se trouvait correspondait toujours à l'emplacement indiqué par le morceau de parchemin. Frustré, l'hybride avança au centre de la clairière, lançant de lourds regards accusateurs au sol, comme si tout était de sa faute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian SanPourpre
Vampire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 28
Date d'inscription : 15/06/2008

Feuille de personnage
Métier:
Niveau:
2/15  (2/15)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le début d'une mission... raté.   Mer 6 Mai - 16:18


    Une touffe d’herbe sous le nez, Jillian ne pouvait que sentir les aromates qui poussaient dans ce sol bien naturel, et même si ses sens de vampires étaient encore à moitié endormis par le mélange de sommeil et d’alcool, il pouvait pourtant sentir la nature lui tapisser les narines. Pauvre Jillian qui se sentait à présent tout humide de son passage dans l’herbe, et surtout pauvre de lui qui n’avait au final absolument pas porter attention au jeune homme de la clairière qui à présent avancer sur lui… Enfin, qu’avait il à craindre ?! Il n’était pas vraiment imbu de sa personne, mais il savait pourtant bien qu’en tant que guerrier il n’était pas du genre facile à abattre…
    Quoi qu’il en soit quand il entendit l’herbe bouger non loin de lui, il se contenta de bailler sans vergogne avant de lancer un regard interrogateur à celui qui approchait. Il souriait, et en plus il envahissait l’espace vitale de ce cher Jillian, qui décidemment en avait toujours rien à faire…

    « - Pour ma part, je préfère admirer la clairière debout qu'assis. »

    Croyait il vraiment que le vampire l’avait fait exprès ?! Peut être… Enfin, il fallait avouer qu’il était difficilement pensable que celui qui se trouvait tapis dans les plantes sauvages était sain d’esprit. Et au final, la réalité accompagnait souvent les impressions, non, Jillian n’était pas fou, juste un peu… étrange… Mais les vampires étaient souvent des gens exubérants, enfin c’était ce qu’il avait lu un jour dans un livre, et il s’était bien retrouvé dans cette définition.
    Toujours dans l’herbe il regardait l’autre se lever, et s’éloigner. Un sourire s’étira sur les lèvres rouges de ce beau Jillian, qu’avait il encore à l’esprit ?! Pas grand chose, il avait juste envie de s’amuser, rien de bien dangereux, enfin pour lui, après pour l’autre tout dépendant de lui…
    Se redressant de toute sa hauteur, qui n’était soit dit en passant pas si élevée que cela, il épousseta une nouvelle fois son long manteau à la couleur criarde, avant de s’approcher furtivement de celui qui venait de s’éloigner.
    Que faisait il donc à lui tourner le dos ainsi ?! Et en plus, il tourner le dos à un étranger, n’avait il donc pas peur ?! Jillian n’était il pas un peu mal placé pour se poser des questions ; lui qui restait ventre à terre comme si de rien n’était ?!

    Passant la tête au-dessus de l’épaule du jeune homme, qui n’avait pas l’air plus humain que Jillian lui-même. Il était en train de regarder une carte. Une carte ? Pourquoi faire ?! Les cartes s’étaient bien trop désespérant, il fallait être bien trop rigoureux pour réussir à les suivre, et c’était certainement pour ça que Jillian se promenait sans ! Quoi qu’il en soit, ce n’était pas parce qu’il n’en avait pas sur lui qu’il ne savait pas comment les lires… Et puis ce genre de cartes il avait eut a en regarder assez souvent pour les avoir au final mémoriser… Cette carte bougeait un peu trop entre les mains du jeune homme, mais une chose était sûr c’était bien qu’il n’était pas près de sortir de la forêt de l’Arak s’il continuait à la regarder ainsi…
    Alors il se décida à lui venir en aide, le tout en posant son menton sur l’épaule du jeune homme… Décidemment Jillian était vraiment quelqu’un de bizarre…

    « Eh petit, elle te sert à rien ici ta carte… Tu pourras la tourner autant que tu veux, elle ne te montrera jamais ce que tu veux. »

    Petit ?! Il était certainement plus grand que lui, mais Jillian se sentait bien âgé à coté de lui, peut être tout simplement parce que le dit aristocrate était déjà bien vieux… Enfin vieux en âge humain…
    Il décolla alors son menton de l’épaule du jeune homme pour se saisir de la carte sans aucun gène… Et il le regarda de plus près, avant de pointer du doigt le lieu ou se trouvait déjà une petite croix…

    « Je sais pas qui t’a donné ça, mais il s’est bien fichu de toi… Ou alors tu as un sens de l’orientation exécrable et tu ne sais pas qu’ici on est pas dans la forêt d’Iswial mais bien dans la forêt de l’Arak… Ah si les nains te voyaient confondre leur forêt avec celle des elfes tu te ferais certainement lyncher… Va falloir que j’aille les voir, et que je leur raconte tout ; j’en profiterais pour me jeter une ou deux petites chopines …..blablabla »

    Voilà qu’il était lancé, en train de déblatérer cinquante mots à la seconde passant d’un sujet à un autre, mais tous relativement liés par quelques événements si bien que le tout sembler se tenir… Et il parlait encore, encore, et surtout il n’était pas près de se taire si on ne l’arrêtait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welhing
Hybride
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 02/05/2009

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de Primes
Niveau:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le début d'une mission... raté.   Jeu 7 Mai - 20:41

S'il s'était trompé de forêt, comme l'inconnu l'avait suggéré, Welhing ne pourrait pas boucler cette mission en trois jours comme il l'avait prévu. C'était trop beau. Tant d'or pour une mission si courte. Il était dépité. La forêt d'Iswial se trouvait sur l'île de Linwë. L'hybride ne savait pas dans quelle forêt il avait grandit, mais il aimait ces endroits... Le seul soucis c'est qu'il lui faudrait prendre la mer une fois de plus, pour changer d'île. Ahhh... Pourquoi les mages n'inventaient-ils pas de moyen de transport plus rapide ?...

Alors que l'inconnu se mettait à parler, Welhing le détailla de la tête aux pieds. L'hybride cultivait son apparence androgyne, mais là il devait reconnaître que cette personne avait fait plus fort que lui. Rien ne pouvait indiquer au demi-vampire si sa nouvelle connaissance était un homme, ou une femme. Il se basa donc si sa voix et ses manières pour décider qu'il s'agissait d'un représentant mâle de son espèce, sans toutefois en être bien sur. De taille normale, il était fin, ce qui donnait un charme certain à son allure. Une allure bien particulière une fois encore ; alors qu'il continuait à parler, il faisait de grands gestes, comme pour accompagner ses paroles, et Welhing remarqua bientôt la taille et la couleur de ses ongles... Ils étaient immenses et teins d'une couleur vive. Mais par dessus tout, ce qui attirait le regard, c'était sa tenue... Rien de plus excentrique ne devait exister sur cette terre... Son visage, quant à lui, était masqué, mais on apercevait à travers les trous du masque, deux yeux verts...

Cela faisait bien cinq bonnes minutes que Welhing observait l'inconnu sans rien dire, et celui-ci ne semblait pas se lasser... Ne s'arrêterait-il jamais de parler ?! L'éducation que l'hybride n'avait pas reçu disait qu'il était impoli de couper la parole. Mais il n'avait pas été éduqué... Welhing ne l'interrompait pas, car qu'il savait que, dans un cas pareil, si un inconnu osait le couper dans un monologue, ce dernier ne garderait pas sa langue très longtemps... Aussi le demi vampire se contenta d'écouter la longue tirade de l'inconnu, qui s'étalait sans peine dans le temps. Il rebondissait d'un sujet à l'autre, posant des questions sans attendre de réponse. Combien de temps pourrait-il parler ainsi ?

Si la vie de Welhing était composée de calme, de silence, de discrétion et de solitude, ce nouveau venu incarnait à lui tout seul le contraire de tout ceci. Calme, il ne l'était pas. Silencieux encore moins... Pour ce qui est de la discrétion. Ah ça, il l'était, discret. Enfin, autant qu'un être vêtu de violet et parlant de tout et de rien à une vitesse inquiétante pouvait l'être... Plus Welhing le regardait, plus il était intrigué par lui. Un coup de vent passa, soulevant la longue chevelure rousse du vampire, donnant par la même occasion un visage irréel à la scène. Deux vampire, l'un en face de l'autre. L'un noir, l'autre violet. L'un agité, l'autre calme. L'un silencieux, l'autre en plein discours. Tout les opposait.

Alors que le monologue s'éternisait, Welhing décida d'intervenir, s'immiscent comme il pu dans la conversation.


« Certes, le gouvernement en place n'a pas grand chose à se reprocher, néanmoins, je pense qu'il devrait développer le commerce portuaire. Vois-tu, les ports sont trop petits, alors que je pense que le commerce par la mer ne pourrait qu'enrichir les différentes îles. Puis quelle galère pour passer d'une île à l'autre ! »

Pendant que l'hybride parlait, il regarda la course du soleil. Midi était proche. Il sortit de sa poche une pomme, verte et ronde, qu'il croqua. Welhing ne mangeait jamais de viande... Enfin jamais d'autres viandes que celles des humanoïdes qu'il affectionnait. La chaire animale était impure à ses yeux.

« J'ai encore beaucoup de route, je te prie de m'excuser... »

Sur ces mots, Welhing tourna le dos au vampire et se dirigea vers la forêt, bien décidé à se rendre dans celle d'Iswial. Mais, avant de quitter la clairière, il se retourna.

« Au fait, dit-il, comment puis-je t'appeler ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jillian SanPourpre
Vampire
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 28
Date d'inscription : 15/06/2008

Feuille de personnage
Métier:
Niveau:
2/15  (2/15)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le début d'une mission... raté.   Sam 9 Mai - 16:18


    Et il parlait, et il parlait, encore et encore, la salive ne semblait pas s’asséchait dans sa bouche, ses cordes vocales semblant inusables, et les sujets totalement intarissables. Il ne semblait pas accorder la moindre attention à son interlocuteur, et pourtant il le regardait droit dans les yeux… Mais finalement peut être que dans la tête de linotte, pas si vide que ça, de Jillian, l’idée que l’être se trouvant face à lui ne l’écoute pas était totalement inimaginable…Non ?! Il fallait avouer qu’en près de cent ans de commandement intensif sur une milice asservi, qui avaient bu chacune de ses paroles, il avait prit l’habitude à ce que ses paroles aient de l’importance… Et surtout qu’on ne lui coupe pas les paroles, ce que venait de faire le jeune homme qui se trouvait face à lui….

    « Certes, le gouvernement en place n'a pas grand chose à se reprocher, néanmoins, je pense qu'il devrait développer le commerce portuaire. Vois-tu, les ports sont trop petits, alors que je pense que le commerce par la mer ne pourrait qu'enrichir les différentes îles. Puis quelle galère pour passer d'une île à l'autre ! »

    Ça ne plaisait pas du tout à Jillian cette façon de faire, et cela se vit de suite sur son visage, son expression pleine de frivolité n’avait pas pour autant disparu, le simple éclat de ses yeux semblait faire toute la différence. Il n’avait pas pour autant prévu de faire du mal à qui que ce soit… Quoi que, cela pouvait toujours s’arranger, n’est ce pas ?!
    Et en plus de ça, il parlait de quelque chose qui n’avait strictement rien à voir avec la discussion de Jillian. Honte sur lui, un petit coup de couteau dans le ventre et on en parlerait plus… Non, non, pas de violence, et puis le sang, ça tache. Jillian n’avait pas tellement envie de se retrouver avec des vêtements de couleurs bordeaux plutôt violets…
    Il se contenta alors de pousser un simple soupire avant de le voir manger devant lui… Heureusement pour celui qui se tenait face à lui, Jillian ne mangeait pas de fruits ni de légumes d’ailleurs… Il ne mangeait que ce qui avaient couru un jour ou l’autre que ce soit encore vivant ou non. Savoir ça n’avait rien de rassurant, mais à ce moment là, l’aristocrate n’avait pas faim, il était surtout mécontent, et le silence avait refait place sur la clairière…

    « J’ai encore beaucoup de route, je te prie de m’excuser … »

    Il venait de le tutoyer ?! Jillian n’avait pas vraiment l’habitude de se faire tutoyer, alors que lui ne s’en gênait pas… Et même s’il y avait une légère formule de politesse dans l’esquive du jeune homme, Jilli sentait tout de même les veines de son front gonfler. Son sang aristocratique exigeait certainement un peu plus de respect, mais sa folie vampirique lui ordonnait pourtant de garder son calme, et ce fut certainement grâce à cela que le petit jeunot qui se prenait la poudre d’escampette avait encore sa tête plantée sur ses épaules…
    Que de chance, que de chance, n’est ce pas ?!
    Pourtant la tentation était grande, il lui tournait le dos, marchant innocemment, ne se doutant pas du trouble qui occupait l’esprit ravagé du grand vampire. Celui ci aurait très bien put lui couper la gorge avec une facilité déconcertante, sa main avait même glissé vers la garde de son épée… Mais sa retenue ainsi que son honneur gardait encore la lame au chaud dans son fourreau. Pourquoi ça ?! Peut être, tout simplement parce qu’attaquer quelqu’un par derrière, s’était bien trop facile, trop lâche et absolument pas amusant…
    Par chance, ou malchance, allez savoir, l’hybride qui pensait alors s’en aller sans éveiller de sentiments mitigés chez Jillian, se retourna. Aussitôt la main de l’aristocrate quitta la ceinture que cachait son long manteau pourpre, pour se loger dans son dos. Il l’avait échappé bel…

    « Au fait, comment puis-je t'appeler ? »

    Une nouvelle fois, le tutoiement fit tressaillir Jillian, un tressaillement imperceptible tant il était intériorisé… Mais assez pour réveiller une nouvelle fois son envie de le déchiqueter en petit morceau… Qui aurait put croire que sous cette air d’énergumène vadrouilleur se trouvait un être aussi sanguinaire. Certainement pas ce jeune homme là, sinon, il ne lui aurait certainement jamais tourné le dos…

    « Jillian SanPourpre… Voilà mon nom. »

    Petite courbette et joli sourire accompagnait cette présentation somme toute assez innocente, mais pleine d’une envie de reconnaissance. Peut être aurait il entendu parlait de lui, après tout nombreux était ceux qui connaissait les exploits de l’ancien commandant de la milice de Banos, héros de guerre, qui fit bien des victimes durant la grande guerre… Mais les jeunes de l’époque ne gardaient que rarement les souvenirs des légendes et des héros tel que Jillian…

    « Et toi, comment dois je te nommer ?! »

    Politesse, politesse, quand tu nous tiens ! L’aristocrate rouquin n’en avait que faire de son nom, mais c’était tout de même un échange de bon procédé. On apprenait un grand nombre de chose par le nom, puisque le physique du grand brun ne lui disait alors strictement rien du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welhing
Hybride
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 25
Date d'inscription : 02/05/2009

Feuille de personnage
Métier: Chasseur de Primes
Niveau:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le début d'une mission... raté.   Jeu 14 Mai - 20:31

« Jillian SanPourpre... Voilà mon nom. »

Les yeux de Welly s'agrandirent … SanPourpre... Ce nom !! Ce nom lui rappelait quelque chose … Mais quoi ?! Il n'aimait pas... Non, il détestait lorsque quelque chose ne voulait pas lui revenir. Il était plus que certain de connaître ce nom. Il observa les gestes de ce Jillian... Il paraissait extraverti, et pourtant … Depuis tout à l'heure une sorte de tension montait entre eux... C'était intéressant, sans qu'il sache pourquoi, Welhing avait dû outrer cette personne. Cela pouvait être dangereux, mais aussi amusant. L'envie de titiller Jillian se battit quelque seconde avec la prudence que Welhing avait l'habitude de garder.

« Et toi, comment dois-je te nommer ?! »

Le vampire vêtu de violet voulait connaître son nom... Mais il était évident qu'il ne s'y intéressait pas. La curiosité prenait de plus en plus de terrain sur la prudence, et lorsqu'il répondit, Welhing avait décidé d'asticoter un peu plus son interlocuteur, quitte à mettre sa jeune vie en danger.

« Je me nomme Welhing... Mais cela n'est pas important … Ton nom ne m'est pas inconnu, mais je ne parviens pas à me souvenir de la fois où je l'ai entendu. »

Les yeux violets de Welhing se perdirent à la contemplation des vêtements de Jillian, vêtements de la même couleur que son iris. Ce constat ne fit ni chaud ni froid à Welhing qui maudissait sa mémoire défectueuse... L'accoutrement étrange de Jillian pourrait appartenir à un saltimbanque... Peut être l'avait-il déjà rencontré dans quelques auberges... Enfin, cela ne collait pas, malgré tout l'hybride se risqua à l'évoquer tout haut.

« Serais-tu un barde ? J'aime écouter leurs histoires... Pourtant j'en doute, s'il m'était arrivé de te croiser, je m'en rappellerais, or, ton nom, bien qu'il ne me soit pas inconnu, refuse de me revenir. Non décidément cela ne colle pas... As-tu visité une grande ville récemment ? Non, qu'importe, je ne t'ai jamais croisé... C'est ce nom... SanPourpre... »

Alors qu'il le prononçait, un éclat étrange passa dans son regard. Il se rappelait enfin... SanPourpre ! N'était-ce pas un nom connu à Banos, ville qu'il fréquentait très souvent, berceau de la résistance, et terre de massacre lors de la grande guerre, cent ans auparavant ? Oui … C'était cela... Alors qu'il marchait entre les rayonnages d'une bibliothèque en quête d'un quelconque livre, objet d'une mission, il était tombé sur un ouvrage intitulé « La Grande Guerre et ses Héros »... Ouvrage écrit par un Sombre bien entendu... C'était là qu'il l'avait lu, ce nom... Jillian SanPourpre, chef de la milice, héros de guerre. Un combattant redoutable... Et redouté ! Il avait devant lui une légende, bien plus dangereuse qu'un barde de grands chemins.

L'hybride fit un pas en arrière, conscient que son attitude avait pu énerver au plus au point cet être décrit comme sanguinaire et violent dans les livres. Welhing n'avait pas peur, non, mais il ne souhaitait pas pour autant voir sa jeune vie s'arrêter là... Après tout, il n'était même pas encore adulte, bien que son apparence affirme le contraire. Welhing avait rarement perdu son calme au cours de sa vie, mais la situation était compliquée et il ne savait trop comment réagir.


« Je sais qui tu... qui vous... Jillian SanPourpre... Commandant de la milice de Banos, connu pour ses exploits sanglants lors de la guerre, il y a cent ans … Pardonnez moi de ne pas vous avoir reconnu plus tôt, mais je n'étais même pas né lorsque tout cela s'est produit ! »

Welhing avait eu du mal à trouver ses mots et avait finalement tout dit d'un trait sans même reprendre son souffle, adoptant un ton plus respectueux que celui qu'il avait employé auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une mission... raté.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une mission... raté.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Durena :: Forêt de l'Arak-
Sauter vers: