AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journal de bord de Cléo Sianodel

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Journal de bord de Cléo Sianodel   Mer 24 Sep - 18:46

Nom : Cléo Sianodel


Groupe : Frontalier


Race : Humaine


Métier : Cléo n’a pas vraiment de métier, elle soutient son mari en faisant certaine taches ménagères, elle est notamment très douée pour la couture et se fait parfois passer pour une diseuse de bonne aventure.


Description physique:
Cléo est l’archétype de la femme humaine, plutôt petite, mesurant aux environs des 1m67, et tout en elle exprime la finesse. Sa stature notamment mais aussi son apparence qui pourrait laisser croire qu’elle s’envolerait au moindre coup de vent. Ce que l’on remarque ensuite chez elle ce sont ses yeux, de magnifiques yeux d’un magenta pale, trahissant le don qu’on lui a donné lorsqu’elle était plus jeune. Hormis ce détail tout son physique respire la banalité, elle est belle certes, autant que le devrait être une humaine, ses longs cheveux d’un noirs de jais descendent en cascade jusqu'à ses hanches, sa peau, blanche, arbore la douceur de la soie, mais plus encore c’est souvent son odeur qui attire l’attention, un mélange de rose et de jasmin le tout unis par une voluptueuse fragrance, fruitée et sucrée, qu’est celle de la fraise.


Description mentale:
Comme le laisse apparaitre son physique bienveillant, Cléo est une femme d’une extrême gentillesse, faisant tout pour plaire aux personnes qui l’entoure. Douce et attentionnée, elle parle toujours avec beaucoup de tact de peur de blesser ses interlocuteurs, elle aime également faire plaisir à son entourage de quelques manières que ce soit. A la fois naïve et susceptible, elle se fait souvent avoir face à des personnes persuasives qui pourraient la berner facilement. Amoureuse, dévouée et passionnée envers Laucian, son mari, elle ferait tout pour lui et pour le protéger, bien que ce soit souvent l’inverse qui se produisent, elle n’hésiterait, par exemple, pas à se sacrifier pour sauver sa vie. C’est un amour passionnel et fusionnel, qui consume Cléo à tel point que celle-ci à du mal à s’éloigner de l’élu de son cœur. D’un charme naturel, elle arrive très bien à se faire désirer de ce dernier, et arrive même à séduire certaine personne alors qu’elle ne le désire pas. De plus, la jeune femme est pacifiste, elle se refuse ainsi à tout combat, par peur surement car elle n’a aucune expérience du combat.


Vos trois compétences de base :

-Œil d’Urd : vision permettant de voir des évènements passés. Cléo peut le déclencher quand elle le désire, ses pupilles passent alors du magenta au blanc, et selon la durée de la vision Cléo peut perdre la notion de ce qui l’entoure. Ne dure qu'un maximum de 20 minutes.

-Œil de Verdandi : vision permettant de voir a travers les yeux d’une personne, ou qu’elle soit. Cléo voit ainsi ce qu’il se passe dans le présent. Cette vision ne concerne que les personnes que la jeune femme a vues auparavant. Ses yeux passe alors du magenta au gris, et selon la durée de la vision et de la personne visée, Cléo peut perdre la notion de ce qui l’entoure.

-Œil de Skuld : vision permettant de voir des événements futurs. Mais elle est beaucoup moins précise que les deux visions précédentes, aussi Cléo ne peut voir les choses futures que tant que les hommes persistent dans leurs objectifs, si ils en changent, le futur change lui aussi. De plus elle voit mal les personnes qu’elle ne connait pas ou qu’elle n’a pas en face d’elle, et a beaucoup de mal a voir les animaux aussi. Elle ne peut donc prévoir avec certitudes que des évènements immuables comme la météo, le sexe d’un enfant avant sa naissance ou le futur proche, comme le geste d’une personne avant qu’elle l’accomplisse. Lorsqu’elle utilise cette vision les yeux de Cléo passe du magenta au noir pigmenté d’étoile, et selon le type de vision elle peut également perdre conscience de ce qui l’entoure, donc elle est vulnérable.

Ces trois compétences se révelent fatiguante pour son utilisatrice, ainsi il lui faut un peu de repos avant de pouvoir utilisé ces compétences une nouvelle fois


Histoire, vécu :
Un beau jour, non loin du mont Bardan, naquit une jeune fille plutôt étrange, trois déesses lui accordèrent un don merveilleux, celui de la connaissance à travers sa vision. Rejetée par les autres à cause de merveilleux yeux mauves et de ce fameux don, la petite vécut la plupart de son temps seule, son physique frêle ne lui permettant pas de s’affirmer, elle se laissa morfondre dans la solitude la plus terrible qu’il soit pour une enfant.

C’est à ce moment la qu’elle rencontra une vieille dame qui, pour une fois, daignât lui accorder une aide. La femme s’attarda sur les yeux de Cléo et vis une bénédiction la ou les autres avait vus une malédiction. Elle l’entraina, lui apprit à se concentrer et à méditer pour canaliser ses visions, qui se faisaient de plus en plus précise au fur et à mesure que la gamine devenait femme. Elle apprit à sentir les signes délétères, à connaitre le passé d’une personne rien qu’en lui jetant un œil ou encore, développa une grande empathie grâce aux visions qui la mettait à la place des gens, notamment ceux qui l’avait rejetée.

A ce moment la, elle comprit les sentiments populaires, la haine, la rancœur, la jalousie, le pourquoi de son exclusion, sa différence, un don qui devait ne lui apporter que le bonheur au départ, l’avait entrainée dans une vie de malheurs et de solitude. Son chagrin empira lorsque la vieille femme qui lui avait apportée autant de soutien, mourut à son tour, la plongeant dans une grande tristesse. Bien sur Cléo avait entre temps grandit, elle était devenue une femme et les gens ne voyaient plus la petite fille aux yeux magentas, mais la belle femme aux longs cheveux ébènes. C’est ainsi que les hommes commencèrent à la courtiser, lui offrant fleurs et autres bijoux, des paroles et des promesses que la plupart ne tinrent pas. Bien entendu elle ne leur prêta pas la moindre attention, encore sous le choc de la mort de celle qui avait été une mère pour elle.

C’est alors qu’elle le rencontra, un grand homme aux cheveux blonds presque blancs, une stature forte et des iris brun, la jeune femme ne put s’empêcher de l’admirer pendant quelques minutes avant de se rendre compte que l’homme la regardait à son tour. Sans comprendre pourquoi Cléo aima cet homme dès qu’elle le vit pour la première fois, amour réciproque puisque après lui avoir fait la cour quelque temps, l’homme, dénommé Laucian, l’épousa. Parallèlement des créatures apparurent, semant destruction et terreur sur leur passage. Laucian eu vent de ces nouvelles et décida de voyager, mettant partiellement le couple en sécurité. Depuis ils arpentent les terres de villes en villes fuyant le fléau qui s’abat sur le monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de bord de Cléo Sianodel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un journal de bord ?
» Journal de Bord - Explications
» Un journal de bord, c'est quoi ?
» Modèle de journal de bord
» Code pour votre journal de bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne Version :: Journal de bord-
Sauter vers: