AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vagabondage [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Vagabondage [Libre]   Sam 6 Sep - 21:46

La jeune regarda avec ennuie les marchands qui commençaient a fermé leur boutique. Il faisait pratiquement noir et la nuit s'annonçait froide. Le temps idéal pour vagabondé sur les remparts ! Une fosi qure qu'il n'y avait pas d'habitants dehors elle entrepit demonté sur les remparts. Alyana grogna s'aperçevant qu'elle commençé à rouillé. Depuis quand n'avait-elle pas tué ? En parlant de sa sa gorge commençait à brulé et ses idées se faisaient noires. Comprenant le méssage elle renonça a ses cabrioles et r'edéscendit cherchant une proie potable du regard.

Ce fut un homme d'une trentaine d'années maximum qui attira son regard. Enfin une bonne proie. Elle redéscendit avec agilité et attéri souplement dérrière l'homme. Joué ? Pas joué ? Non la jeune blonde n'avait pas envie de joué. Ellle mourrait d'envie de boire son sang. Il était si apétissant...D'un pas dansant elle s'aprocha de l'homme qui c'était figé sur place. Il semblait avoir sentit la présence dans son dos. Elle s'aprocha posant sa main sur l'épaule de l'homme. Il ne semblait pas vouloir bougé ce qui paraissait un peut étrange. D'un geste brusque elle planta ses "cros" dans le cou de l'homme qui semblait enfin se défigé et hurla. La jeune fille releva la téte et d'un geste sortit un de ses coutelas et l'égorgea.

Elle commença a le "boire" mais une main ferme se posa sur son bras la faisant sursauté. Elle eut le réfléxe de laché le cadavre qui tomba a terre dans un bruit sourd et dans une mare de sang. Elle se figea sans essayé de se retourné.
Revenir en haut Aller en bas
Tallulah
Jaehr
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 29
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Métier: Archère
Niveau:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Vagabondage [Libre]   Mar 16 Déc - 19:07

Huhu… Hic

Houla Tallulah avait sans doute abuser de la liqueur.
La Jaehr tituba sur le coté et sentit alors soudain une remontée soudaine de son diner. Elle s’éloigna rapidement vers le coté et se cacha dans une ruelle pour rendre. L’odeur et le bruit fit fuir un chat et quelques rats mais Tallulah n’en avait plus peur depuis longtemps.
Une fois son ouvrage fini La jeune femme se redressa et s’essuya les yeux et le coin de la bouche. Le plus gênant était sans doute l’acidité qui l’avait fait pleurer, il lui fallait s’essuyer tout les yeux…

Tous ? N’en avait-elle pas deux comme tout le monde ? Et bien non, Tallulah était une Jaehr, elle possèdait trois yeux, même si le troisième était en partie cachée par une mèche de cheveux, Tallu avait beau la rabattre derrière ses cornes, cette mèche revenait sans cesse. Hein ? Ah oui Tallulah possède aussi des cornes. Deux grandes cornes de couleur violettes comme la peau de Tallulah. Forcement en étant grande, violette et maigrichonne à faire peur on ne donnait pas très envie d’être de bonne compagnie. De plus ses yeux, en plus d’être en surnombre, étaient de fond noir avec la pupille d’une couleur variant entre le rouge et le brun. Bien sûr ses longues oreilles auraient pu faire penser à une origine elfique mais leur orientation trop descendante n’était pas en accord. De plus le visage de Tallulah, en particulier ce soir, avait quelque chose de désagréable à regarder… Comme quelque chose de génant, un petit rien qui irrite le regard et nous le fait détourner.

Tallulah posa ses mains dans le bas de son dos et se cambra, ses vertêbres craquèrent discrètement et la créature reprit sa marche. Elle titubait moins, une grande partie de l’alcool absorber avait été propulser en dehors de son corps. Elle savait que certains au village avait l’habitude de boire mais elle, n’était vraiment pas tailler pour la picole. Tallulah chercha maintenant une fontaine, ou un tonneau d’eau où elle pourrait se laver les mains et la gorge, un goût désagréable y était resté. C’est alors qu’un cri, horrible et court parvint à ses oreilles.
D’abord hésitante la Jaehr attrapa son arc et une flèche et courut en direction du cri. Elle arma la flèche sans pour autant tendre la corde. Elle s’arrêta au coin d’une rue, barbouillée elle n’était pas sûre de faire le poids face à n’importe qui… Elle risqua un regard et entrevit cette silouhette accroupie contre une autre. Certainement une agression nocturne.
Tallulah rangea son arc, mais garda la flèche à la main, au cas où.
Elle s’avança, sans se cacher et posa la main sur l’épaule de la personne vivante.


"Ca va ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïlan Xui
Hybride
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2008

Feuille de personnage
Métier: Enchaineuse
Niveau:
1/15  (1/15)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Vagabondage [Libre]   Mer 17 Déc - 3:37

Sortir d'une ile pour arriver à une autre n'est pas de tout repos mais sur le dos d'une fameuse créature des ténèbres tel que Dez, s'était un jeu d'enfant. Déavelina venait de quitter le marrais coulant en compagnie de Keiji et son Oiseau Futfute pour se rendre à Banos à la dite "rencontre". Il faisait déjà nuit mais pour les Hybrides la nuit n'est rien; justement c'est dans les ténèbres qu'ils sont le plus efficaces. Sur le dos de son ami Dez le Corbeau maléfique, elle survolait l'endroit quand soudain, il vint se poser au sol sans un bruit et fit descendre Déavelina. Bien sur, ce compagnon n'allait pas rester là il avait lui aussi sa vie. C'est alors qu'il s'en allait vers la lune et laissa Déa comme toujours dans les ténèbres, livrée à elle même. Ce premier contact devait être fait en douceur comme d'habitude.

Nuit noire, un femme marche mais, ne tarde pas a rencontrer du monde ou plus exactement deux personnes. Cette fameuse Tallulah et une inconnue qui semblait figée, un peu comme surprise, prise sur le fait. Déa jurait que ce Vampire venait de tuer cette homme et s'est fait surprendre comme par hasard oui, Déa en était convaincu, car ses débuts furent pareils, se faire surprendre en plein diner et se faire passer pour la victime qui tentait de se défendre de son agresseur... Sa fonctionnait toujours en ce temps là. Avec de l'expérience, on ne peut plus se faire surprendre... Bref! Le rendez vous inattendu prenait une bonne tournure. Un vampire à première vu, et une femme que Déa n'avait jamais vu mais entendu parler grâce à Dez : Tallulah. Cette fameuse lumineuse... Après Naïnera... il faut bien une suite!

Planquée dans l'ombre, regardant la scène et se demandant comment cette Vampiresse allait s'en sortir, Déa mourrait de rire intérieurement et cette envie de tout casser la démangeait mais non il ne fallait pas! Observation avant tout, analyse puis action telle était la devise de Déavelina.
Tallulah était bien le centre de la chose mais cette femme là.. oui cette inconnue avait quelque chose qui lui fit frissonner , ce quelque chose, cette haine des Magnysk s'était réveillée mais ce soir, la chasse était close, il était temps de faire une trêve. Doucement, elle sortit de l'ombre, laissant un filet de lumière illuminer sa robe bleu marine mais, laissant sa capuche noir sur sa tête, elle demeurerais une parfaite inconnue au yeux de tous, fixant de ses yeux blancs dans la nuit les mortelles et le cadavre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro'Alamenthe
Jaehr
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
Date d'inscription : 17/07/2008

Feuille de personnage
Métier: Chaman Vagabond
Niveau:
0/15  (0/15)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Vagabondage [Libre]   Dim 25 Jan - 13:51

Il était arrivé de nuit dans la cité de Banos, après de longues heures de marches, il avait jusqu'à lors contrer plusieurs personne dont une jeune Symphonie ou plutôt Catyssia qui était d'une nature mélancolique et rapidement il c'était désintéressé d'elle. Les gens sans joie de vivre ne l'intéressait pas, trop austère, trop ennuyant.
Voilà c'était ça, gentille mais ennuyeuse, il avait fait un bout de route avec elle, mais avait vite prit la poudre d'escampette.
Cela étant comme à son habitude déjà bien éméché, il déambulait dans les ruelles sombres à la recherche de la taverne ou il pourrait épancher sa soif. Parce qu'il ne perdait pas de vue que sa dernière bouteille d'absinthe commençait à se vider à vue d'oeil. Il riait tout seul, enfin seul, aussi seul qu'un type qui vois des morts, ou plutôt l'esprit des morts peut l'être.

Dans une ruelle parallèle à celle ou deux personnes se trouvaient, on put apercevoir à contre jour, la silhouette du Jaehr et sa voix s'élever dans la nuit silencieuse.


"- DE L'ABSINTHE, DES FEMMES ET D'LA BIERE NON D' LAMANITWE"

Puis son rire, s'élever jusqu'aux cieux parsemés d'étoiles puis il sembla conversé avec une chose qui n'était pas, il se mit de nouveau à rire et il au bout de la ruelle, on put le voir sauté sur le côté claquant ses pieds et reprendre sa chanson, ainsi que le tintement caractéristique d'un trousseau de clé.
Puis le silence revint. En faite Shiro était passer dans une ruelle plus éloigniez, il tournait en rond depuis un moment, pour réapparaître derrière une femme qui semblait charismatique qui portait une capeline dont la capuche était rabattu sur son visage. Shiro l'attrapa par l'épaule, et lui sourit, il avait le rose aux joues dut à l'alcool ingérer depuis le levé du jour sans doute.


"-Alors ma 'tite dame en épi..hic...ce qui se passe dans les ruelles... Faut pas rest..hé...là, z'allez attrap...hic..é froid."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tallulah
Jaehr
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 29
Date d'inscription : 24/06/2008

Feuille de personnage
Métier: Archère
Niveau:
0/0  (0/0)
Inventaire:

MessageSujet: ns l   Sam 14 Mar - 20:39

Tallulah allait se baisser.

Juste une petite tape sur l'épaule. Vérifier que tout va bien.
Tallulah avait baisser son arme et s'apprêtait à toucher cette fille. Mais à peine allait-elle l'effleurer que cette dernière se redressa d'un coup et s'enfuit. Tallulah, surprise eut le reflèxe de s'éloigner. Trébuchante elle s retrouva les fesses au sol, lorsqu'elle rouvrit les yeux la fille avait disparut, laissant le cadavre derrière elle. Tallulah se demanda encore si finallement, cette fille n'avait pas tué cet homme.

Tallulah soupira et entreprit de se relever.
Titubante elle dut s'y reprendre à trois fois avant de se retrouver enfin dans un équilibre précaire sur ses deux jambes. Elle avait vraiment trop bu ce soir. Elle se saisit le front et se massa les tempes avant de recentrer ses massage mais... Son doigt glissa et Talulah manqua de s'éborgner. Sous l'effet de la douleur elle hurla et lâcha son arc et flèche.


"Aieuh ! Mais... Mais ça fait mal !"

Tallulah se frotta un instant l'oeil avant de soupirer et se baissa pour reprendre son arc lorsqu'un chant, pour le moins paillard, se fit entendre derrière lui. Elle sursauta et manqua de ne pas se retrouver encore une fois par terre. Elle se redressa à nouveau et regarda vers le chant, mais il semblerait que le chanteur ait disparut. Ne se trouvait devant elle que les ruelles vides. Quelques miaulements et rires retentirent non loin. Maintenant c'était clair : un ivrogne cuvait son vin non loin, vin ou autre chose... Tallulah regarda son arc par terre et tenta quatre fois de le récupérer sans grand succés. La cinquième fut la bonne. Mais ce fut à ce moment que la jeune femme entendit une discussion derrière elle. Instinctivement Tallulah banda à nouveau son arc et se tourna vers la provenance des sons... Sauf qu'elle avait oublié d'y mettre la flèche. Mais trop tard elle l'avait vu :

Lui ! La honte du village. On lui avait toujours dit de resté éloigné de ce shaman. Pourtant Tallulah l'avait toujours trouvé amusant... Mais que faisait-il aussi bas dans les plaines ? N'était-il pas supposé être au village ? Tallulah rangea son arc, un Jaerhs n'allait pas attaquer un autre Jaerhs, question de logique. La jeune fille s'approcha donc.


"Bonjours Shaman. Que Lamanitwe soit avec toi."La jeune fille s'inclina légèrment tout en écartant bien largement les bras, tel était le salut du Lamanitwe. "Et bonjours à vous ma Dame."Pour la saluer elle, un simple inclinement léger de tête suffira."Que faîtes vous si tard dans les rues ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taïlan Xui
Hybride
avatar

Nombre de messages : 655
Age : 27
Date d'inscription : 21/05/2008

Feuille de personnage
Métier: Enchaineuse
Niveau:
1/15  (1/15)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Vagabondage [Libre]   Mer 1 Avr - 5:25

Bientôt, Déa ressenti la présence d’un autre être. Il semblait loin mais en même temps si proche. Elle détestait savoir qu’il y avait un autre personne qu’elle dans ses ruelles presque déserte et surtout, une présence hors de sa vue. Elle savait pas qui cela pouvait être mais en tendant l’oreille, d’ailleurs, pas besoin de la tendre puisque cette personne riait puis, hurla tel un homme ivre dans les ruelles, un home fou, a moitié écervelé. Oui à moitié car un fou ne perd jamais toute sa tête malgré son titre et un ivrogne s’avère parfois dangereux. Mais dans ce cas présent, cette nuit, sous cette lune éclatante, sous cette voûte céleste, le danger ne viendrait sans doute pas de cet inconnu insouciant. Un instant, Déa ne regardait plus la femme qui avait surprise la vampiresse la main dans le sac… dans le sang. L’Etrange femme ne représentait guère un danger pour madame poison. Encore cette voix qui cette fois s’éleva de plus belle.

« DE L'ABSINTHE, DES FEMMES ET D'LA BIERE NON D' LAMANITWE »

A ces paroles, c’était bien là un Jaehr. Ce peuple et leur bouteille d’alcool donnait le tournis à Déa, elle ne supportait guère cette odeur. Elle préférait celle du sang, celle de l’âme, cette odeur enivrante, cette saveur tant convoitée, tant épiée… Douce chaleur entre ses doigts, rouge cristal, perlant sa langue, baignant ses organes, baptisant à chaque fois son estomac et purifiant son corps… sang ! Rien qu’en y pensant, Déavelina se sentait déjà emportée quand l’odeur frappante l’assomma de nouveau et cette fois ci c’était pour de vrai. Il était là, très proche, trop proche.

Entre temps, l’autre femme elle aussi une Jaehr, semblait avoir forcée sur l’alcool car elle semblait déséquilibrée et un peu perdue. Elle effectua un mouvement et se fit elle-même mal. Déa se demandait bien ce qu’elle était venue faire ici, dans la nuit, puis, elle se rappela d’un mot : « Lumineuse ». Tallulah était une de ses forces bienfaisantes, une force à éliminer en douleur en non douceur. Mais ce soir, la partie semblait déjà gagnée. Quelque peu saoul, le jeu ne valait pas la peine. L’Hybride préférait jouer à la loyale et non poignarder lâchement une proie dans le dos. Il faut laisser le gibier se débattre, voir sa mort, renoncer à la vie dans un dernier soupir… c’était sa nouvelle devise après son passage au marrais coulant avec Keiji.

Nouvelle fois assommée, c’était le moment de s’en aller quand une main vint se poser sur son épaule Déa faillit le tuer sur place mais autant prévenir avant d’agir, encore une chance pour voir le gibier s’étonner et reculer. Il était vert…elle s’étonna pour la première fois. Il pouvait rosir mais elle, elle en était incapable. Il pouvait s’enivrer et elle, elle pouvait abuser, abuser des vies, abuser des victimes, des proies.
Une voix entre coupé de ses hoquets attira l’attention de Déa.


« Alors ma 'tite dame en épi..hic...ce qui se passe dans les ruelles... Faut pas rest..hé...là, z'allez attrap...hic..é froid. »


Cette haleine de phoque… d’ivrogne… Cette main posée sur son épaule c’en était trop ! Personne ne touche Déa même pour la caresser sauf exception… Mais dans ce cas il ne fallait vraiment pas poser la patte sur elle. La femme Jaehr était elle aussi présente, trop proche… Déa aurait bien voulut s’en extirpée mais entre deux Jaehr… pas facile !

« Bonjours Shaman. Que Lamanitwe soit avec toi »


Elle le salua grandement puis, à son tour fut saluée avec petitesse. Déa ne répondit pas, elle allait passer pour une mal élevée mais qu’importe, ça elle s’en fichait. D’ailleurs il faisait nuit… Bonjour à cette heure… Bref ! Une question qui fut posée :

« Que faîtes vous si tard dans les rues ? »

Déa aurait bien répondue ** Pourquoi il y a une heure pour le couvre feu ???** Mais elle se contenta de dire :

- Enlevez votre main de mon épaule avant qu’elle ne pourrisse et que votre haleine s’éloigne de ma face.


Elle n’y alla point par quatre chemins. Elle posa le regarde sur la jeune femme à corne.

-Tallulah… je serais tentée de vous retourner la question…

Déavelina posa a nouveau le regard sur l’homme vert à corne et à yeux. Elle le tenait en joue du regard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro'Alamenthe
Jaehr
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 29
Date d'inscription : 17/07/2008

Feuille de personnage
Métier: Chaman Vagabond
Niveau:
0/15  (0/15)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Vagabondage [Libre]   Mar 7 Avr - 19:00

Spoiler:
 

Il ne se le fit pas dire deux fois et préféra tomber dans les bras de la demoiselle barbe à papa de sa race.

"-Allons allons pas de familiarité comme ça entre nous ma p'tite."

Il regarda d'un air boudeur et courroucé la femme qui espionnait dans l'ombre sa consoeur.

"-C'est évidant non? Elle est venu faire la fête avec son chaman préférer, pas vrai ma p'tite tu voudrais pas vexé le chaman du grand Lamanitwe?"

Il éclata de rire. En faite il sentait le sommeil le gagner mais l'alcool l'aidait à resté debout. Etrangement sa douce fée verte était toujours là quand il avait besoin d'elle. Il était gai mais pas ivre. Enfin pas trop.

"Ma p'tite j'aimerais bien que tu vienne avec moi pour prendre une chambre."

La raison n'était pas lubrique, mais plutôt pratique. Il n'était pas sur d'arriver à monter les escaliers, mais avouer ça devant une femme si étrange que celle ci ne lui disait rien. Il avait beau être un Chaman alcoolique et escroc, il n'en avait pas moins un instinct qu'il écoutait bien souvent. De plus les âmes d'une ville raconte beaucoup quand on sais leurs parler.
Sans plus attendre il se dirigea un coup dans le zig un coup dans le zag vers la taverne pour commander un verre et une chambre salutaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vagabondage [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vagabondage [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne Version-
Sauter vers: