AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elenwë, l'étoilée.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Elenwë, l'étoilée.   Mer 23 Juil - 14:30

  • Nom : Elenwë
  • Groupe: Sombre
  • Race : Elfe Noir (Drow)
  • Métier : Espionne Sanglante
  • Divinité : Koïar

  • Description physique: Elenwë est avant tout une elfe noire ; bien que sa peau ne soit pas sombre comme elle devrait l'être. En effet, elle possède une carnation très claire, qui tranche avec ses longs cheveux d'un noir profond. Son visage reste très quelconque, mis à part le fait qu'on puisse le caractériser de glacial. Un nez très fin, des lèvres légèrement rosées se fondant avec la blancheur de son teint, mais surtout des yeux en amande, ancrés comme deux émeraudes dans un écrin. Son regard acéré n'exprime jamais aucun sentiment, et ses rares rictus n'expriment aucune joie. Sa voix est posée, presque sans timbre, proche du chuchotement. Le reste de son corps correspond totalement à son visage ; Elenwë est assez grande et élancée. Elle possède une démarche altière. Elle cache ses formes pour les besoins de son métier par une grande cape noire à capuche mais restant une femme, elle aime les beaux vêtements de couleur sombre.


  • Description mentale: Le seul mot qui résume totalement Elenwë est froide. En effet, à première vue il semble impossible que cette Drow ait un coeur sous cette carapace de verre. Quoi qu'il arrive, elle ne fait jamais confiance à personne et ne veut d'aucune attache. Elle agît toujours ou presque par intérêt, et à ses côtés personne n'est à l'abri d'une trahison soudaine, mis à part les membres de son camp auxquels elle porte un respect assez ... dissimulé. En effet, Elenwë est une adepte des joutes verbales et physiques : tuer représente pour elle la seule véritable issue d'un combat, et la sympathie n’est pas son fort. Elle reste cependant polie au possible, pour ne pas entraver ses quêtes. Elle possède une mémoire extraordinaire et un caractère bien trempé. Fière, jamais elle ne demandera de l'aide à ses semblables et elle n'accepte la compagnie que de très peu de personnes. Son jugement est sans appel, et elle est un peu paranoïaque sur les bords, se méfiant de tout et de rien. Elle possède une intelligence assez développée, ainsi qu’une haine indescriptible pour les Lumineux. Leurs qualités morales la répugnent, il faut avouer. Comme s’ils n’avaient jamais souffert.


  • Vos trois compétences de base :
    Empathie : (compétence spéciale) Son côté féminin, sans doute. En effet, de par son regard troublant, Elenwë possède la capacité de saisir et ressentir les sentiments de quiconque, sans en être affectée. Très utile pour ses quêtes sanglantes, elle peut ainsi deviner quel est le moment propice pour attaquer ; ressentant les faiblesses de la conscience de son adversaire.
    Agilité & discrétion : (compétence d’attaque) Capable de se mouvoir telle une ombre, Elenwë ne peut certes se fondre dans les murs, mais au moins se glisser contre sans aucun bruit. Idéal pour les attaques surprises et les meurtres à la dérobée.
    Guérison : Elle a hérité d'une formule magique venant tout droit de son culte. Pour l'instant elle ne peut guérir que des blessures très superficielles, ayant besoin du sang de ses victimes pour asseoir cette capacité, elle ne peut s'en servir totalement tant que les sacrifices humains à Koiar ne sont suffisants.

  • Histoire, vécu : Elenwë est une pure elfe noire, élevée dans le culte de Koïar, c'est-à-dire celui du sang et de la mort. Dès son plus jeune âge, elle fut entraînée au combat avec ses deux frères ; sa plus jeune sœur n’étant pas assez grande pour se mêler à leurs jeux meurtriers. Rapidement, elle progressa et ses entraînements l’amenèrent à tuer un grand nombre de personnes de sang froid. Sa résistance à la torture grandissait peu à peu ; et il lui fut enseigné juste ce qu'il faut de magie pour se guérir en cas d'accident.

    Cependant le temps passait et elle était parfaitement consciente que pour être reconnue dans la religion de Koaïr ; elle se devait de tuer un membre de sa famille. Son aîné fut le plus rapide et le plus fourbe, frappant sa sœur, tout juste âgée de deux ans, d’un coup de poignard en plein cœur. Malgré un tempérament réputé insensible, Elenwë avait un certain sens de la justice, et ce meurtre illégitime la plongea au plus profond de ses ténèbres personnelles. Elle assassina son aîné et quitta sa famille ; considérant à présent la vengeance comme une valeur à part entière et l’absence de sentiments comme un code d’honneur. Plus jamais elle ne protègerait quelqu’un ; car elle ne voulait pas échouer encore.

    De l’habileté au corps à corps acquise pendant ses années d’expérience, elle se fit une réputation à travers l’Archipel. Sans remords, elle exécutait les contrats de plus riches mais aussi des plus lâches ; pas une trace, elle restait une ombre mortelle, un fantôme qu’on ne voyait jamais s’approcher. On dit que sa peau se fait plus laiteuse encore au fil des années, signe toute trace de sentiments la quitte peu à peu. Oh bien sûr son âme est toujours là ; mais elle la bâillonne chaque jour un peu plus fort. Son coeur loupe un battement sur deux, et son pouls est très lent. Elle dort très peu ; et se déplace essentiellement au crépuscule.

    Lorsqu’elle apprit que les forces de mal régnaient en maître sur un morceau de l’Archipel ; elle y vit une occasion de se vouer enfin totalement à sa religion, et ainsi de libérer Koïar de son hibernation. Cherchant à devenir plus puissante que jamais ; elle fit de la mort sa seule alliée et son but est à présent de se rapprocher des seigneurs les plus sombres par tous les moyens possibles, juste pour accomplir son destin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Elenwë, l'étoilée.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amethyst Jessa Woods // Lune de mes jours, soleil étoilé de ma vie.
» Enfin une utilité aux Quartz étoilés
» Rivière Étoilée.
» SOS caniche abricot toiletté 7 ans en fourrière (59)
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne Version :: Journal de bord-
Sauter vers: