AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Carnet de Welbi : Les Chroniques d'un Joueur.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Carnet de Welbi : Les Chroniques d'un Joueur.   Sam 12 Juil - 0:39

[*] Nom : Welbi Enmyn

[*] Groupe (peuple frontalier, sombre, lumineux) : Frontalier

[*] Race : Félins

[*] Métier : Danseurs de l'Ombre / Mercenaire

[*] Divinité (facultatif) : Le Minisme ( Symia )

[*] Description physique (un minimum de 5 lignes) :

De Taille moyenne et d'une corpulence assez fine, Welbi n'a pas vraiment un physique de guerrier et semble plus adroit dans les domaines nécessitant de l'agilité et de la souplesse. Ses cheveux sont d'un bleu sombre, légèrement ébouriffés, qu'il essaye de faire pousser pour tenter de cacher ses oreilles de félins qu'il ne supporte pas. Elles lui procurent néanmoins un certain avantage : Son ouïe développé lui permet d'entendre plus clairement et plus loin que la plupart des gens. Souvent, lorsque Welbi scrute quelqu'un il arrive souvent que la personne en question se sente gênée, voir même provoquée suivant le caractère. En effet, ses grands yeux bleu sombre également, impressionnent et mettent mal à l'aise. En étant félins, Welbi a bien sûr hérité de sa queue de chat qui lui pousse derrière le dos, il la méprise autant que ces deux oreilles et s'efforce de la cacher du mieux qu'il peut. Au niveau des vêtements Welbi préfère porter des choses simples et légères qui lui permettent de se mouvoir rapidement sans difficulté. Sa seule excentricité est une bague en argent qu'il porte sur l'index de la main droite et son collier avec un dé comme pendentif qui représente son Amour du jeu.

[*] Description mentale (un minimum de 7 lignes) :

Pendant longtemps la race des félins a été une race crainte et persécutée, comme beaucoup de ces descendants Welbi maudît sa queue et ses oreilles qui le rendent 'différent'. Malgré ça, Welbi essaye de rester positif dans tout ce qu'il entreprend et ne réfléchi pas vraiment a la portée de ses actes. Cela le rend maladroit et parfois même gênant au sein d'une équipe. Il voue un certain culte pour les jeux de hasard et ne pourra jamais refuser une partie, il en a pratiquement fait sa philosophie. Pour lui les aléas de la vie, les événements et l'issue des combats sont déterminés par ‘dame chance’ comme il le dit si bien. Il prend la vie comme un jeu dans lequel tout le monde peut gagner beaucoup et perdre énormément sur un coup de chance (Ou de Bluff ?). On comprend donc mieux le jeu de cartes et les dés qui traîne constamment dans sa poche. Il aborde tout le monde sans grande prudence ou méfiance et se lie peut-être trop vite d'amitié avec quelqu'un, on dit donc souvent de lui qu'il est naïf et insouciant. D'un caractère rusé, il n'est pas vraiment un adepte du combat. Si quelqu'un le défie il préféra plaisanter ou sortir une pièce pour tenter un 'pile ou face ?' juste pour tenter de fuir le combat. Car Welbi se bat rarement, juste pour gagner sa vie ou lorsque cela est nécessaire. Il s'exaspère de cet 'Amour du combat' dont certains guerriers se vante et font preuve. Welbi n’est pas mauvais pour autant son style de combat original est un mélange de danse de l’ombre, d’acrobaties et de mouvements félins qui déconcentre grâce a sa posture courbée et son jeu de jambes.


[*] Vos trois compétences de base (détaillez les bien !) :

- Rage Féline (Compétences Spéciales) : Pendant un Cours Instant ( On va dire 2 a 3 post ? ) Welbi peut revenir a l'état Animal. Sa force, Son Agilité, Sa Vitesse et tout ses sens sont Développés. Ceci n'est pas une Transformation il n'y aura donc aucun changement physique ( Pas de poil ou de griffes qui poussent etc... ) Cependant pendant cette état de 'transe', Welbi ne peut différencier ses amis de ses adversaires il attaque et s'acharne sur la cible la plus proche.

- Sens Du Chat (Compétences Passive) : Grâce a ses gènes Félins , Welbi possède la vision nocturne (Similaires a tout les félins) mais aussi d'autres sens plus développés : Une Ouïe plus fine, un sens du toucher plus développé que la normale, et aussi la possibilité de voir des choses qui sorte du plan réel : les Spectres, fantôme et des objets Magiques invisibles. ( Mais pas les créatures et les joueurs invisibles. )

- Nexus (Compétences Passive) : Comparées aux autres personne, Welbi résiste mieux aux températures ( Il vivra donc mieux dans le froid polaire ou en plein désert que d'autres personnages ). A plus haut niveau cette Compétences se développe et il résiste de mieux en mieux aux températures.


[*] Histoire, vécu (un minimum de 15 lignes) :

Il y a Longtemps, la race des félins était une race méprisée pour sa différence. Cinq félins montèrent alors un projet commun : Créer un petit village dans les hautes montagnes, une micro-société a l'abri des autres races qui subviendrait elle même à ses propres besoin.

Les Cinq s'installèrent avec une dizaine de félins persécutés dans une vallée entre deux montagnes à plusieurs jours de marche de tout village. Chacun des félins avait un rôle à jouer pour faire marcher le village : Certains s'occupaient du bétail, D'autres péchaient, apportaient de l'eau... Après plusieurs années le village s'agrandissait de plus en plus : ont entraînaient les jeunes à chasser, ont prêchaient le Minisme... Welbi faisait partie de ces félins à l'écart du monde. Pour lui comme pour ses camarades tout ceci étaient normal, Seuls les Cinq anciens et une poignée d'homme connaissaient le 'secret'. Cependant, a l'aube de ses Huit ans, tout bascula : un petits groupes d'aventurier découvrirent le village, ils n'avaient aucune mauvaises intentions mais étaient tout simplement curieux. Craignant l'envahisseur ils attaquèrent les aventuriers, mais les hommes contrairement aux félins portaient de lourdes armures et des masses imposantes. Les félins gagnèrent, mais la plupart des hommes ont été tués. La disparition d'un groupe d'aventurier dans ces montagnes ne passât pas inaperçu et quelques semaines après ce carnage, une milice d'une trentaine homme armés arrivèrent et embarquèrent les derniers félins restant c'est a dire les femmes, les enfants et les anciens.

Les félins furent dispersés un peu partout, partout où on voulait d'eux. La plupart en tant que domestique, cueilleur ou encore chasseur. Avant d'être mis au travail, Welbi fît un bref séjour en prison. Il partagea sa cellule avec un vieillard rabougris qui se coinçait dans un coté de la cellule. Après plusieurs heures le vieux grommela dans sa barbe :

- Tu sais jouer petit ?


Après un bref moment d'hésitation Welbi s'avança et se posa à ses coté. Le vieillard sortit un jeu de dés en os de sa poche et commença à jouer. Welbi mis longtemps à comprendre le principe du jeu, ce genre de choses lui était totalement inconnu. A la fin de chaque partie, les deux joueurs s'envoyaient un regard de défi en ajoutant :

- Encore ?

Après une semaine de jeux, de revanche et d'ennui le vieux était libre : il avait enfin purgés sa peine, d'après lui cela faisait quatre ans qu'il croupissait au fond de sa cellule. Avant son départ il confia à Welbi ses fameux dés en os pour qu'il continue de penser au jeu. Un jour, un riche marchant vint le chercher, il l’avait acheté en tant que domestique. L'homme était une personne qui avait fait fortune en vendant des épices, il avait plutôt a bon fond mais ne se préoccupait pas de savoir si Welbi était un félin ou autre, pour lui c'est un simple domestique de plus pour nettoyer son immense demeure. Une nuit, Welbi aborda l'homme en lui proposant une partie. Par chance, l'homme était attiré par les jeux de hasard et en bon joueur qui se respecte il ne put refuser le défie même si c'était un domestique. A partir de ce moment les deux joueurs se retrouvaient chaque soirs à la lumière d'une bougie pour parier. Welbi misait des mois de service et le marchand des mois de liberté. Après une centaine de partie et de nuit, Welbi qui avait déjà perdu 17 années de Vie en misant, tenta le tout pour le tout. Il Misa sa vie a conditions que l'homme mise sa liberté. L’homme accepta pour lui, un domestique de plus ou de moins n’allait pas changer grand-chose et Welbi gagna la partie, il était libre : Le jeu l'avait sauvé.

A 11ans il était libre, mais seul. C'est donc en croyant en sa bonne étoile qu'il tapa a la porte d'une guilde de mercenaires. La guilde était renommée pour ses raids éclairs et ses tactiques furtives, certaines rumeurs affirmaient que le chef de la guilde était l'un des premiers à avoir popularisé le style des Danseurs de l'ombre dans le pays. Welbi s'occupaient des tâches ménagères et amusaient les guerriers avec ses jeux de carte et ses tours de passe-passe. C'est après plusieurs années de services et d'entraînement qu'il était devenu un membre a part entière. Pendant les combats, on vantait son style de combat original et ses acrobaties tandis qu’au sein de la guilde, ont aimaient ses jeux de hasard et son caractère positif.

A 16 ans il restait un membre de la guilde, mais il avait demandé du temps pour explorer et découvrir le monde qui lui est aujourd'hui encore totalement inconnu.
Actuellement Welbi n'a pas de but précis il se contente d'aller là ou le vent le porte, mais une chose est sûr : La où il y aura des cartes a abattre, des dés a jeter et des Joals a miser, il répondra présent.
Revenir en haut Aller en bas
 
Carnet de Welbi : Les Chroniques d'un Joueur.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Recherche de joueur sur mulhouse !
» Cherche joueur de hockey sa glace
» sodage best joueur
» Chroniques du Monde émergé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne Version :: Journal de bord-
Sauter vers: