AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La bulle hermétiquement fermée de Nastasia

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La bulle hermétiquement fermée de Nastasia   Sam 12 Juil - 0:28

  • Nom : Nastasia Quiaro à présent auto-renommée Nastasia Ambrelune
  • Origine de l'avatar : oeuvre de Lynda Berkvist et donc (c) Lynda Berkvist
  • Groupe (peuple frontalier, sombre, lumineux) : peuple frontalier
  • Race : Humaine
  • Métier : Sensoushi
  • Divinité (facultatif) : aucune
  • Description physique (un minimum de 5 lignes) :

    Nastasia n'a pas de physique étonnant ou impressionnant. Le plus souvent, on ne la remarque même pas tant elle est petite et frêle. Elle possède de longs cheveux blonds qu'elle aime porter détachés et rebelles bien qu'ainsi, ils l'incommodent au combat. Ses yeux bleus ne reflètent plus aucune étincelle de vie, ils semblent plongés dans la contemplation de paysages, faits et créatures pourtant inexistants, invisibles. Ils ont une faible vitesse de réaction et la jeune femme paraît ne jamais se reposer sur eux, comme si elle était atteinte de cécité.
    Rares sont ceux qui l'on vue sans son habit ample de Sensoushi - ils se comptent sur les doigts d'une main lépreuse - mais il arrive qu'en combat, ils glissent avec le mouvement et laissent entrapercevoir des marques d'anciennes griffures tout autour de la base de son cou et à la naissance de ses épaules. Certains disent que les cicatrices se répandent sur tout le haut de son dos mais il ne s'agit là que d'une rumeur lancée par ses camarades d'apprentissage, nul n'a pu encore le vérifier.

  • Description mentale (un minimum de 7 lignes) :

    Nastasia, de par son attitude, ressemble plus à une poupée sans vie qu'à une personne bien pensante. Le plus souvent, elle ne parle pas et s'enferme en elle-même afin que personne ne la dérange. Elle opine de la tête lorsque son interlocuteur souhaite qu'elle acquiesce et fronce les sourcils lorsqu'il souhaite qu'elle refuse. La jeune femme ne semble avoir aucune opinion alors qu'elle se contente d'aller dans le sens des autres pour ne pas avoir à exposer ses idées et se justifier. Elle est quelqu'un de très solitaire et se sent toujours mal à l'aise parmi la population, ayant toujours la désagréable impression de sentir qu'on la dévisage avec méfiance et d'entendre la foule médire sur elle.
    Nastasia ne dit rien mais n'en pense pas moins. Elle se laisse porter par les vagues du temps sans y chercher un chemin qui lui conviendrait, elle souhaite simplement se fondre dans le paysage, se faire oublier et des esprits mauvais qui l'ont tourmentée et des esprits bienveillants qui ont l'on brûlée en pensant l'aider.

  • Vos trois compétences de base (détaillez les bien !) :

    - Le vol : Nastasia ne possédant pas d'ailes est quand même capable de voler grâce à la manipulation de la magie des Sensoushis. Débutante, elle ne peut que faire des sauts assez hauts pour la mener sur de bas toits et assez longs pour la faire traverser de petites rivières sans qu'elle ne se mouille les pieds.

    - La méditation : Compétence lui permettant de diminuer les effets de la faim, de la fatigue, mais aussi l'agressivité des personnes l'entourant. Elle peut soigner assez rapidement un essoufflement ou une crampe en joignant les mains et en méditant.

    - Le Kigan (oeil jaune) : Grâce à cette technique, elle peut anticiper les mouvements de l'adversaire. Il permet une grande précision. Parfois, cela peut aussi retourner les techniques magiques de ses adversaires contre eux. Il ne peut, à son actuel niveau, qu'être activé une trentaine de secondes pour plusieurs heures de repos.

  • Histoire, vécu (un minimum de 15 lignes) :

    Née de parents paysans, Nastasia a été élevée dans la pauvreté mais couvée de l'amour de ses géniteurs. Elle avait été une enfant gaie et rieuse, gazouillant sans relâche et tirant sur les vêtements des passants afin d'attirer leur attention pour qu'ils lui offrent leurs plus beaux sourires. Son enfance n'a rien de spectaculaire et ressemble à celle de beaucoup d'autres.

    Malheureusement, Nastasia n'eut pas la chance de connaître une vie tout aussi paisible que ses premiers printemps. Alors que la saison des vendanges arrivait à sa fin, le village dans lequel vivait la jeune adolescente décida d'organiser une foire pour fêter la générosité de leurs vignes, exceptionnelle cette année. De nombreuses personnes ont fait le voyage pour assister à l'événement et Nastasia pu rencontrer d'étranges peuples, des elfes et des demi-elfes le plus souvent. Pour ce qui était des autres individus intrigants, jamais elle ne put leur donner un nom.
    Elle fut fascinée par la prestance inouïe d'une elfe qui déambulait parmi les stands et ne parvint pas à s'empêcher de lui parler. S'en découla une longue conversation qui la plongea dans l'histoire du peuple sylvain ainsi que dans ses coutumes et son respect pour la nature. Il s'avéra que l'elfe était chamane et charmée par l'engouement de l'humaine, elle lui proposa de la former ou tout du moins de lui exposer les bases de son art. L'elfe avait hâte de retrouver son peuple, elle avait passé ses dernières années à parcourir le monde et sa patrie lui manquait horriblement.
    Ce fut peut-être pour cela qu'elle bâcla ses explications. La mère de Nastasia se plaît à dire que l'elfe était malfaisante, son père affirme qu'elle était surtout très bête pour avoir oublié de lui parler des dangers de la discipline...

    La jeune fille s'attela maladroitement à la pratique alors que sa préceptrice - qui ne méritait même pas ce nom - était déjà repartie dans sa chère forêt. L'innocente jeune fille qu'elle était fut alors envoutée par la fraîcheur des esprits de la nature. Elle aimait souvent s'adonner à la méditation et écouter tout simplement leurs murmures apaisants. Nastasia avait d'ailleurs voulu prendre pour nom le prénom de l'elfe qui lui avait fait découvrir ce monde époustouflant. En s'ouvrant de cette manière aux esprits, toutes ses défenses, même inconscientes, étaient baissées et les plus malfaisants de ses interlocuteurs ne firent qu'une bouchée de son âme encore tendre.

    Il est inutile de préciser que les paysans sont les rois de la superstition et que lorsque le cri de souffrance que Nastasia poussa arriva aux oreilles des fermiers avoisinants le petit domaine de ses parents, ce fut comme si l'apocalypse avait été annoncée.
    Sa famille n'avait pas de quoi payer un médecin pour qu'il ausculte son mal mais la rumeur que le mal rongeait la raison d'une pauvre fille se répandit vite et attira des prêtres, des médecins ainsi qu'une flopée de charlatans ou de gourou suspects.
    Nastasia fut inconsciente pendant longtemps, elle semblait dormir, victime d'un simple cauchemar. Lorsqu'elle avait été agressée par ces ondes malfaisantes, elle s'était automatiquement refermée sur elle-même ce qui lui avait permis de ne plus entendre les murmures de corruptions qui s'étaient insidieusement glissés à elle. Elle était donc hors de danger, il lui fallait simplement récupérer l'énorme perte d'énergie que cela avait entraîné. Malheureusement, ceux qui vinrent l'ausculter étaient bien incapables de le remarquer ou étaient influencés par les croyances. Ils infligèrent à la jeune enfant des thérapies bénéfiques, disaient-ils. Cependant, l'action de purifier un corps consistait à attaquer le mal qu'il avait en lui. Mais dans le cas où le corps n'avait pas de mal à chasser, lui donner des soins de ce genre étaient comme lui infliger une torture supplémentaire.
    Et c'est bien cela qui détruit définitivement la raison de la pauvre fille.

    Lorsque la jeune enfant se réveilla, sans la moindre once de vie et de joie dans les yeux, tous mirent cela sur le compte de son mal alors qu'il n'en était rien...
    Les parents de Nastasia, soucieux de son état, décidèrent d'un commun accord de la confier aux Sensoushis, pensant que l'entraînement en montagne, à l'écart des regards méfiants des paysans superstitieux, allait lui apporter au moins un certain équilibre et une paix intérieure, c'est tout ce qu'ils souhaitent pour elle, à présent.
Revenir en haut Aller en bas
 
La bulle hermétiquement fermée de Nastasia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Lorsque Brook bulle.
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Vous avez vu la dernière bulle du pape ?
» Cœur ouvert, cadenas fermé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne Version :: Journal de bord-
Sauter vers: