AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 journal de bord : Doonie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: journal de bord : Doonie   Lun 16 Juin - 23:34

Journal de bord : Doonie



Première partie : présentation


Nom : Doonie

Groupe (peuple frontalier, sombre, lumineux) : peuple frontalier

Race : hybride (mi elfe / mi vampire )

Métier : assassin

Divinité (facultatif) : rien pour le moment ^^

Description physique (un minimum de 5 lignes) :

Doonie est un elfe de grande taille. Il mesure environ 1m80 et possède une silhouette élancée. Ses longs cheveux noirs la plupart du temps jetés en arrière laissent entrevoir les deux longues oreilles de son héritage elfique. Ses yeux verts et envoutant virent au rouge lorsque le vampire qui sommeille en lui se réveille, alors que le soleil se couche. Malgré sa morsure sur la nuque, il a gardé son apparence normale, seuls ses canines trahissant sa véritable identité. Aussi, étant un hybride, il ne craint pas la lumière ainsi que les rayons du soleil comme ses congénères vampires. Il porte la plupart du temps une tunique sombre, noire comme la nuit, ainsi qu’une capuche prolongée d’une cape qui le camouffle dans l’obscurité. Toutefois, il n’est pas rare qu’il quitte sa tenue de tueur pour un habit banal qui lui permet de se glisser dans la foule et les lieux publics sans attirer l’attention sur lui, en prenant toujours soin de couvrir son cou...




Description mentale (un minimum de 7 lignes) :

Doonie est un personne plutôt discrète, ce qui concorde avec son métier d’assassin. Il n’est pas rare qu’il pénètre dans un lieu très fréquenté sans que quiconque ne le remarque. Il est d’une nature moqueuse, voire sarcastique mais ne juge jamais les gens trop rapidement. Il considère chaque adversaire comme un défi et ne les sous estime jamais. Il est de nature calme, et parvient à calmer ses pulsions meurtrières même lorsque le sang coule, du moins la plupart du temps... Il ne considère en aucun cas son appartenance à la race des vampires comme un fardeau, bien qu’il est obligé de la cacher pour ne pas être traqué par les humains et autres races, son métier faisant déjà de lui une cible potentielle. Il peut changer souvent d’humeur sans pour autant en devenir lunatique. Il est à la fois aimable et considérant envers les gens qu’il apprécie que vil et méprisable envers ceux qu’il considère comme étant faible ou n’étant pas digne de lui faire face.





Vos trois compétences de base (détaillez les bien !) :

Pas de l’ombre : Doonie est passé maître dans l’art de se faufiler sans être aperçu. Sa nature de vampire lui octroyant des pouvoirs défiant l’imagination. Il peut ainsi utiliser l’ombre pour se déplacer et ainsi disparaître aux yeux de la plupart des personnes. Les humains qualifient cette capacité de « téléportation » dans leurs manuscrits, quels ignorants !

Herboriste : Par sa nature d’elfe, Doonie possède une grande connaissance en herbologie et en concoction de baume et poison en tout genre. Il peut ainsi préparer des baumes guerissant les blessures les plus légère grâce à des plantes et enduire par la même occasion ses armes de poison mortel qu’il a lui même préparé. Sans oublier les nombreuses dérivées tels que les poisons hallucinogènes afin de faire parler ses victimes ou les poisons lents, qui comme leur nom l'indique, infligent une mort lente et douloureuse.

Regard perçant : Grâce à sa nature d’hybride, Doonie possède une vue surdéveloppée qui lui permet de jauger ses adversaires en quelques secondes. Il peut ainsi repérer rapidement une faille dans une armure ou un antécédent handicapant un combattant tels qu’une ancienne blessure. Aussi, en tant que vampire, son regard perce l’obscurité et le rend nyctalope lorsque le soleil s’éteint. Aussi, il ne rate quasiment jamais sa cible lors d’une attaque à distance grâce à ce don extraordinaire.


Histoire, vécu (un minimum de 15 lignes) :

Doonie est issu d’une union entre un vampire et une elfe, le seul souvenir de ses parents est une photo sur laquelle son père est invisible. Ses deux parents sont morts le jour de sa naissance, sa mère succomba à l’accouchement et son père fut abattu par un assassin alors qu’il tentait de tuer son propre fils. Depuis ce jour, l’homme devint son mentor ainsi que son maître, et lui enseigna tout ce qu’il connaissait. Très vite, Doonie obtint le titre d’assassin et commença ses propres contrats malgré son très jeune âge. Il n’avait que douze ans lorsqu’il accomplit sa première mission. Un vieil homme lui avait proposé une fortune en échange d’un raid sur un camp de bandit, pour sauver sa fille enlevée par les malfrats. L’homme était convaincu d’avoir envoyé le pauvre garçon à la mort et n’en revint pas lorsque sa fille réapparut au côté du jeune elfe à l’aube. Cette première mission lui avait valu une réputation qu’il ne pouvait assumer à cause de son manque de maturité et son maître fit tout pour le protéger, jusqu’à s’interposer entre une flèche et sa cible. Ce jour là, Doonie avait tout perdu, la seule raison qui le poussait à vivre venait de disparaître devant ses yeux, lui remettant le seul souvenir de ses parents : la photo de sa mère.
Doonie décida alors de rejoindre les contrées des ancêtres de sa défunte mère. Il apprit ainsi à vivre en solitaire, se satisfaisant de ce que la nature pouvait lui apporter, bien qu’il devait régulièrement chasser quelques proies pour satisfaire ses besoins de vampire... Puis il fut recueilli par un vieil ermite elfe alors qu’il approchait de sa quinzième année. Le vieillard l’avait trouvé près d’une rivière, à moitié mort, le travail de chasseurs de vampire. Convaincus d’avoir accompli leur besogne, les meurtriers l’avaient délesté dans la forêt, mais c’était sans compté sur les extraordinaires capacités de rétablissement des elfes et des vampires. Ainsi, l’homme le prit sous son aile et le soigna grâce à une potion qu’il avait concocté lui même. Il lui enseigna l’art de l’alchimie ainsi que la connaissance des fleurs et des plantes. Pendant ce temps, le jeune elfe multipliait les contrats, rapportant de l’argent à celui qu’il considérait comme son grand père, bien que ce dernier le refusait constamment. Mais une fois encore, sa réputation prit le dessus et alors qu’il rentrait d’une mission, il retrouva la hutte de son tuteur enflammé et aucune trace de celui-ci. Il jura alors de retrouver l’auteur de ce crime et de le faire payer. C’est avec cette conviction qu’il décida de retourner à la civilisation, afin d’obtenir des informations sur des chasseurs de vampire, ou encore sur des assassins voulant le nuire.
Mais jusqu’à aujourd’hui, même si 2 longues années ont passé, même si ses talents et sa réputation n’ont cessé d’accroitre, il n’ai toujours pas parvenu à retrouver l’homme à l’origine de la mort de son grand père adoptif, bien que celui-ci continuait à lui envoyer régulièrement des assassins afin de l’abattre. Ainsi, Doonie vit avec une seule conviction, il est condamné à la solitude, sa seule existence mettant en péril la vie de ceux qui l’approchent de trop près.
Revenir en haut Aller en bas
 
journal de bord : Doonie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un journal de bord ?
» Journal de Bord - Explications
» Un journal de bord, c'est quoi ?
» Modèle de journal de bord
» Code pour votre journal de bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne Version :: Journal de bord-
Sauter vers: