AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Journal de Bord de Djinn

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Journal de Bord de Djinn   Mer 11 Juin - 20:09

  • Nom : Al'Hambra
  • Groupe (peuple frontalier, sombre, lumineux) : Peuple Frontalier
  • Race : Semi-dragon
  • Métier : Enchaineur
  • Divinité : Mandara
  • Description physique:
    Assez grand, Djinn mesure à peu près 1m85 et atteint facilement les deux mètres une fois sa transformation effectuée. Question look il n’est pas du tout dans la norme des Semi Dragons. En effet ses yeux son rouge rubis et ses cheveux jonglent entre le blanc et le bleu. La seule différence entre son regard normal et celui qu’il possède quand il est sous sa forme de Semi Dragon c’est que ses iris deviennent aussi fines que celles d’un chat. Sa paire d’ailes, une fois déployée, mesure près de 6 mètres d’envergure. Sa peau est aussi pâle que celle d’un cadavre et quand il dort on jurerait avoir affaire à un mort. Il possède un visage aux traits fin, presque enfantin. Djinn est le plus souvent vêtu d’une veste noire dont il doit prendre soin d’enlever avant chaque transformation. Un simple pantalon et possèdent plusieurs bourses toute noire. Sa musculature est assez bien développée et il est difficile de ne pas le repérer, ce qui peut être vraiment dangereux vue la race à laquelle il appartient.

  • Description mentale (un minimum de 7 lignes) :
    Djinn est quelqu’un de difficile à cerner, disons plutôt qu’il ne se confit que rarement. Il supporte plutôt bien la solitude même s’il ne l’apprécie que dans les moments où il se sent vraiment mal. Il a développé un très gros complexe sur son physique qui le différenciait des autres Semi dragon cela là vraiment affecté toute son enfance durant mais petit à petit il a apprit à dompter ce défaut. Il c’est efforcé de cultiver son physique. Quand il se retrouve dans une pièce avec d’autres gens qu’il ne connaît pas il porte une capuche qui le protège des curieux. Les seules fois où il se lâche vraiment c’est quand il est en combat. En effet il adore sentir l’adrénaline le gagner, l’effleurement de la mort et le fait de jouer sa vie sur un coup de tête. C’est une des raisons qui l’ont poussé à se lancer sur les routes. Il vénère Mandara et respecte un code d’honneur très strict. Personne ne sera jamais capable de lui ordonner de tuer une femme ou un enfant ou même un homme sans défense. Djinn déteste le manque de respect et le fait d’être totalement impuissant face à une situation qui nécessite de combattre.
  • Vos trois compétences de base (détaillez les bien !) :

    Prise du Python :
    Grâce à ses chaînes, Djinn exécute un enchaînement qui lui permet d’enrouler ses armes autour des jambes et du cou de l’adversaire. Si l’ennemi refuse d’obtempérer, il augmente son étreinte mais n’en vient que dans les cas extrême à briser la nuque. Mais elle peut tout simplement servir comme technique d’immobilisation.

    Pouls du Dragon :
    Depuis qu’il est petit Djinn à la capacité de pouvoir ressentir les émotions des autres, c’est une technique très utile qui lui permet de savoir tout de suite si quelqu’un prépare quelque chose contre lui. Il doit être transformé et concentré.


    Vision de l’aigle :
    Cette compétence lui permet de voir à plus de 100 mètres sur 180°, mais il doit être parfaitement concentré et ne voie que flou quand il regarde quelque chose de trop près. Il doit être transformé.



  • Histoire, vécu :
    Djinn rentra dans la pièce, enleva son manteau et le jeta sur un fauteuil. Il alluma un feu dans la cheminée et s’assit sur une chaise. Le jeune Semi Dragon se prit la tête entre ses mains pour réfléchir un instant aux récents événements. Sa mère était morte la semaine dernière des suites d’une grave maladie et avant de rendre son dernier soupir, elle lui avait commandé de regarder dans le quatrième tiroir de son bureau. Djinn n’avait pas encore fait son deuil et le souvenir de sa tendre mère lui fit monter les larmes aux yeux. Il attendit quelques minutes pour reprendre son calme une fois cela fait, le jeune homme se dirigea vers le bureau. Il ouvrit le quatrième tiroir, à sa surprise, il était entièrement vide mais connaissant l’intelligence de sa mère, Djinn se doutait que cela cachait quelque chose. En effet, il sortit complètement le tiroir et pu constater qu’il y avait un double fond. Il le brisa et y découvrit une lettre portant le sceau de sa famille. Il l’inspecta un moment, et déchira le dessus. Le Semi Dragon s’affala sur le fauteuil et commença la lecture.

    « Karl Al’hambra

    A l’intention de Djinn.




    Mon cher fils, si tu lis cette lettre c’est que ta mère vient de mourir en ce cas, je te présente toutes mes condoléances. Par contre, s’il s’avère qu’elle est toujours en vie, je te conseil vivement de remettre ce parchemin dans le quatrième tiroir de son bureau. Non pas que cela me gêne, mais à mon avis tu dois connaître son caractère… Vue que tu as ça entre les mains, cela doit vouloir dire que je suis mort il y a longtemps enfin je l’espère pour ta mère. Je regrette de ne pas avoir pu te voir grandir mais comme tu le sais, un militaire se doit de faire son devoir. Enfin bref, tu dois te demander pourquoi je t’écris et pourquoi ne pas avoir demandé à ta mère de te dire en face tout simplement ? Tout simplement car tu dois avoir atteins l’âge de raison et de se fait, tu pourras surement mieux comprendre.

    Saches tout d’abord que notre famille n’est pas composée que d’êtres au sang pur. Comme tu le sais, notre race ne peut succomber à l’amour qu’une seule et unique fois. Mon père hélas, en fit les frais il tomba amoureux de ma mère biologique, une Jaehrs. Une histoire bien triste, car notre famille ne fut pas du tout d’accord et assassina la jeune Jaehrs juste après ma naissance. Mon père, qui entre parenthèse était déjà marié avec ma VRAI mère ne le supporta pas et mit fin à ses jours. Malgré que je ne sois pas du tout d’accord avec lui concernant son style de femme je peux le comprendre. En effet l’amoure est le plus précieux de tous les sentiments, surtout pour nous. Fort heureusement pour moi, je ne ressemblais en rien à ma mère biologique et je ne possédais aucun don particulier je fus donc accepté en tant que Semi-Dragon. Ceci est bien étrange car c’est toi qui a hérité de certains aspects des Jaehrs, tu sais maintenant d’où viennent tes yeux et tes cheveux mais rassure toi, c’est les seules attraits dont tu as hérité étant le fils d’un sang mêlé tu possèdes en toi tellement peu de sang Jaehrs qu’on ne peut t’accuser d’être un hybride. Cela doit te faire un choc d’apprendre tout ça d’un coup et j’espère que tu ne liras jamais cette lettre et que l’on pourra discuter en face mais rien n’est moins sur… Ce monde est cruel mon fils, mais il reste en lui quelque chose de bon. Cela m’est très étrange de devoir parler à ton toi futur alors qu’ici tu n’as que quatre ans, pour moi tu resteras toujours le petit garçon timide. Saches que je serai fière de toi quelques soient tes futur choix. Va dans l’honneur mon fils. »

    Djinn était encore sous le choc, jamais il n’avait été si proche de son père. Il n’en gardait pas beaucoup de souvenir et les derniers événements lui avait fait complètement oublier que son père avait un jour existé. Le Semi-dragon se sentait d’un coup plus seul que jamais mais, pensant à la dernière phrase de la lettre, retint ses larmes. Il plia le parchemin, le glissa dans sa poche et prit son manteau. Djinn n’était plus le petit garçon timide et désormais, plus rien ne le retenait ici…
Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Bord de Djinn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un journal de bord ?
» Journal de Bord - Explications
» Un journal de bord, c'est quoi ?
» Modèle de journal de bord
» Code pour votre journal de bord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ancienne Version :: Journal de bord-
Sauter vers: