AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de l'archipel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kynthia
Ange
avatar

Nombre de messages : 1339
Age : 24
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Métier: Messagère du Vent
Niveau:
2/15  (2/15)
Inventaire:

MessageSujet: L'histoire de l'archipel   Sam 24 Mai - 23:45

Les contes et légendes


Beaucoup d'histoires sont basées sur des mondes vieux, ayant subit maintes fois les guerres, les sècheresses, les invasions et autres catastrophes qui l'endurcissent. Mais ici, ce ne sera pas le cas. Le monde dans lequel vous serez plongé est tout jeune, tout au plus quelques siècles.

D'après les anciens, les premiers peuples seraient arrivés là par le fruit d'un hasard, une erreur du dieu. Ce monde n'a pas connu toutes les douleurs, tous les malheurs que subissent habituellement les mondes naissant. Il fut comme épargné. Bien sur, il éclata quelques guerres, dûes à des gens malintentionnés, mais elle ne durèrent guère et causèrent peu de dégats.

On racontre qu'autrefois, la nourriture n'était pas un problème, nul n'en manquait, et si la malchance s'acharnait sur une personne, alors une dizaine d'autres lui tendait une main secourable. Tant d'années passèrent dans cette abondance. Les peuples, rendus extravertis et prospères, se multiplièrent pour former de nouvelles races, jusqu'alors inconnues. Toutes ces ethnies vivaient en bonne harmonie, construisant peu à peu leur religion, leur culture, puis les partageant avec leurs voisins, en gardant tout de même une certaine part de mystère.

Puis ce qui devait arriver arriva. Ces tribus, insouciantes et joyeuses se mélangaient, voyageaient partout, voulant tout découvrir. Il se forma donc des couples de races différentes, quoi de plus naturel ? Les sang-mêlés naissant de ces unions furent alors rejetés, tels des pestiférés, et bien souvant contraints à l'exil. Se réfugiant en de petites communautés, ils refusaient de s'ouvrir au reste du monde qui les avait niés, plongeant de jour en jour dans une colère qui bien vite se transforma en haine. L'ancienne harmonie était rompue, et des tensions nacquirent tant entre les sang-mêlés et les races pures, qu'entre les races elles-même. Pour ne rien arranger, la pénurie commençait à s'étendre, et de nombreuses âmes sombraient peu à peu dans la misère.

Tandis que la première grande guerre semblait sur le point d'éclater, les ménestrels rapportèrent d'éffroyables nouvelles des lointaines régions de l'archipel. D'obscures créatures avaient envahi villes et villages, tuant sans dicernement, pillant les richesses et incendiant les récoltes. Ces nouvelles eurent un effet relativement bénéfique, elles calmèrent chaque peuple, bien forcé d'admettre l'urgence de cette situation. Cependant, les tensions encore trop récentes ne permirent pas à ces nations de s'organiser. Certaines personnes prirent donc l'initiative de se lever face à l'ennemi incertain, que les habitants désignèrent naturellement par le terme de « sombre ». Ces personnes indépendantes les unes des autres se nommèrent les lumineux, clin d'oeil évident au nom de leur ennemi commun.

Et vous, qui allez-vous aider ?

_________________


Alors que le vent me porte, face à mon destin,
Alors que la vengeance m'exhorte de bannir ses assassins,
Je sais qu'il est là, pour guider mes pas.
Kynthia, ange fondatrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frontierescelestes.forumsactifs.com
 
L'histoire de l'archipel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poste-Frontière :: La salle des Ordres :: Histoire, contexte :: Les frontieres version I-
Sauter vers: